DAVID DJAÏZ

David Djaïz est né en 1990 à Agen.

 

Normalien, énarque, il est aujourd’hui haut fonctionnaire et enseigne à Sciences Po.

 

Portrait de David Djaïz

press to zoom

Portrait de David Djaiz

press to zoom

Portrait de David Djaiz

press to zoom

Portrait de David Djaïz

press to zoom
1/3

©Romain Gaillaird

© Bojana Tatarska/Allary Éditions

BIOGRAPHIE

David Djaïz est né en 1990 à Agen.

Il a grandi entre le Sud-Ouest et le Maroc, où il a passé 6 ans entre 1999 et 2005.

Ancien élève de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm (première place au concours d’admission en 2010), et de l’École Nationale d’Administration (promotion George-Orwell, 2015-2016), David Djaïz est aussi titulaire d’un master 2 de philosophie politique de la Sorbonne où il a conduit des recherches sur la genèse de la théorie politique moderne.

Inspecteur des finances de 2017 à 2020, il a été en 2020 et 2021 directeur de la stratégie et de la formation de l'Agence Nationale de la Cohésion des Territoires.

Il est aussi enseignant à l'Institut d'études politiques de Paris.

En 2018 il est membre du jury du prix Wepler.

David Djaïz est également essayiste. Après La guerre civile n'aura pas lieu (Cerf, 2017), il est l'auteur, en 2019, du très remarqué Slow Démocratie. Comment maîtriser la mondialisation et reprendre notre destin en main (Allary Éditions, 2019) qui lui a valu le prix étudiant du livre politique LCP 2020 et le prix Édouard Bonnefous de l’Académie des sciences morales et politiques 2020. Son dernier essai Le Nouveau modèle français est paru en 2021 (Allary Éditions).

Chroniqueur, David Djaïz intervient régulièrement dans le podcast Le Nouvel Esprit public, présenté par Philippe Meyer et dans les revues Le 1 et Zadig d’Éric Fottorino.